Mise en garde contre l’impact des réseaux sociaux sur la cohésion de la société

0
12 890

Des universitaires et des spécialistes ont mis en garde, jeudi à Alger, contre l’impact des réseaux sociaux sur la cohésion de la société et sur la santé des jeunes, appelant les pouvoirs publics à mettre en place une stratégie « globale » afin d’assurer un meilleur usage de ces technologies de communication et de protéger la société de tous les dangers.

Intervenant lors d’une journée d’étude organisée par le Conseil national des journalistes algériens (CNJA), sous le thème « impact des réseaux sociaux sur la société, enjeux et défis », des universitaires et experts dans le domaine ont alerté quant aux conséquences négatives des réseaux sociaux (facebook, twitter… ) sur la sécurité et la stabilité du pays, ainsi que sur la santé notamment des jeunes.

Dans ce contexte, le professeur Abderrahmane Ammar a souligné que « les réseaux sociaux sont devenus, aujourd’hui, une ‘véritable république’ avec un nombre de 2,450 milliards d’abonnés », précisant que « le pays vit à une ère de bouleversement technologique réel ».

Selon l’intervenant, « le bouleversement numérique fait peur, en raison de la dépendance totale de la frange juvénile des réseaux sociaux, au détriment de leur santé physique et psychologique ».

« Les réseaux sociaux constituent désormais un pouvoir virtuel qui est pris en considération par les autorités de tous les pays. C’est grâce à l’usage de ces technologies que des gouvernements ont tombé, notamment dans la région arabe », a ajouté l’universitaire, mettent l’accent sur le fait que « les aspects négatifs quant à l’utilisation de ces moyens de communication sont beaucoup plus importants que les points positifs ».

Pour sa part, l’universitaire Lazhar Marok a affirmé que les pouvoirs publics et toutes les institutions de recherche scientifique devraient mener une étude « approfondie » sur les effets des réseaux sociaux, soutenant que « des parties extérieures et internes exploitent ces espaces pour attenter à l’unité nationale et propager de fausses informations pour semer la discorde ».

Assurant que des services de renseignements étrangers et des multinationales exploitent les réseaux sociaux notamment pour la collecte d’informations sur les sociétés, M. Marok a relevé, en outre, que « ces plateformes numériques servent aussi à la désinformation, à semer le désespoir et la frustration parmi les jeunes, ainsi qu’à véhiculer des critiques souvent sans fondements sur les actions des autorités publiques ».

« Les abonnés aux réseaux sociaux sont assaillis quotidiennement par un flux continu d’informations, la plupart sont des fake news, à telle enseigne que les utilisateurs ne sont pas en mesure de les vérifier et de les authentifier », a-t-il fait savoir encore.

Plaidant pour une « stratégie nationale globale » impliquant toutes les parties concernées, l’universitaire se dit « persuadé » que l’Algérie « dispose de capacités matérielles et humaines pour contrer toutes ces tentatives malveillantes ».

De son côté, le politologue Slimane Laâradj a noté que les réseaux sociaux font partie d’une « immense révolution numérique » pouvant provoquer, selon lui, « une confusion voire un sentiment d’infériorité pour ceux qui ne peuvent pas la maîtriser ».

Confirmant que les effets des réseaux sociaux peuvent être « néfastes » pour la cohésion de la société, M. Laâradj a appelé les médias et les institutions en charge du secteur de l’information à réagir à travers de « nouveaux mécanismes pour se repositionner dans ce domaine à défaut de disparaître ».

Algeria | Djazairy.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

Droits de douane sur la Chine à mi-décembre

Le président américain Donald Trump a tiré plusieurs balles à la fois, dans le cadre de sa guerre commerciale, non ...
Lire la suite…

Dans la lutte pour la domination industrielle, la Chine va gagner !

Certains décideurs politiques et décideurs s'opposent à la première phase de l'accord commercial, rédigé par Donald Trump, car il se ...
Lire la suite…

Avec ses pertes continues, est-il temps de changer de stratégie pour Uber ?

Uber avait été intelligent - ou probablement chanceux - d’être inscrit au marché boursier avant WeWork, qui avait frappé l’ambiance ...
Lire la suite…

Comment les entreprises trompent-elles les consommateurs?

Pour augmenter leurs profits, les entreprises recourent à divers moyens légitimes, tels que la décision d’améliorer leurs produits, cherchent à ...
Lire la suite…

Repensez-y, la production conduit toujours vers la croissance

Beaucoup associent l'augmentation de la production à la croissance et à la prospérité économique. Bien que cette prémisse ait un ...
Lire la suite…

Vengeance d’Adam Smith

Ou, comment Trump pousse-t-il à bout le plus long cycle de croissance de l'histoire des États-Unis d'Amérique ? En juillet, ...
Lire la suite…

Madame Soleil, l’horoscope au Club Dorothée

Non, ce n'est pas une blagues sur les blondes ou sur la canitie. D'après les données du FMI, l'économie mondiale ...
Lire la suite…

William Deming et le sursaut Japonais

En 1980, la chaîne de télévision américaine NBC a envoyé une de ses équipes au Japon dans le but de ...
Lire la suite…

Kelatma | Sponsorisé

Trophée du tourisme pour encourager les initiatives et appuyer l’innovation

Abdelkader Benmessaoud a qualifié, mardi à Alger, d'"importante" l'organisation de la première édition du Trophée du tourisme pour l'encouragement des ...
Lire la suite…

2020 devra être l’année d’un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor ...
Lire la suite…

La prochaine révolution dans le monde du tourisme

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification ...
Lire la suite…

Adrar va vulgariser les potentialités touristiques pour la réussite de la saison

Le secteur du tourisme et de l’artisanat dans la wilaya d’Adrar s’emploie à promouvoir les opportunités de vulgarisation des diverses ...
Lire la suite…

Tourisme saharien, nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques ...
Lire la suite…

Vers la création de pôles d’excellence de tourisme en Algérie

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a fait état mardi à Chlef de préparatifs pour la création ...
Lire la suite…

Parc hôtelier, 12.000 nouveaux lits en 2019

Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000 nouveaux lits" au cours de l’année 2019, a affirmé ...
Lire la suite…