L’Algérie veut impulser un nouvel élan dans le développement des ressources minières

0
24 514
Advertisement

L’Algérie veut impulser un « nouvel élan » au développement du secteur minier pour lui permettre de jouer un rôle significatif dans l’économie nationale, a indiqué lundi à Alger le directeur des mines au ministère de l’Industrie et des Mines, Mourad Hanifi.

Intervenant lors de la 4ème édition du Colloque du programme international des géosciences (PICG 638), consacrée au thème « Géodynamique et minéralisations des formations paléo-protérozoïques pour le développement durable »,

M.Hanifi a mis en avant les efforts déployés par l’Algérie et les réformes mises en œuvre pour valoriser les ressources minières du pays, tant pour les promoteurs privés que publics, nationaux ou étrangers.

Il a, dans ce cadre, souligné que la législation minière permettait l’accès à l’exploration au développement et à l’exploitation des ressources minérales par des capitaux privés, tout en rappelant les différents programmes engagés pour l’exploitation de ressources à forte valeur ajoutée pour l’économie nationale.

Ce colloque, inscrit sous l’égide de l’UNESCO, initié par l’Université française de Rennes et organisé par l’Agence du Service Géologique de l’Algérie (ASGA), en collaboration avec la Faculté des sciences de la Terre, de la Géographie et de l’Aménagement du Territoire (FSTGAT) et l’Université des Sciences et de la Technologie Houari-Boumediene (USTHB), revêt une « grande signification » pour l’Algérie qui dispose de ressources importantes en minéraux utiles, selon M. Hanifi.

Il permettra, deux jours durant, d’approfondir le débat et les échanges entre pouvoirs publics,  opérateurs économiques et scientifiques sur des questions géologiques, métallo-géniques et techniques, afin de booster le développement du secteur minier tant sur le plan exploration que le développement et l’exploitation.

Il a souhaité que cette rencontre sera couronnée par des recommandations qui constitueraient « un pas de plus » dans le développement durable.

Le responsable a noté que le sol et sous-sol algériens regorgeaient de matières premières minérales diverses, abondantes et de qualité, qui peuvent, une fois exploitées et rentabilisées de façon efficiente, accélérer un développement socio-économique durable du pays

Un inventaire minéral élaboré par l’Agence du service géologique de l’Algérie recense plus de 7.000 occurrences, gîtes et gisements reconnus dans des environnements géologiques et géodynamiques prometteurs avec l’utilisation des nouvelles techniques d’exploration.

De son côté, la présidente du comité de direction de l’ASGA, Karima Tafer, a fait remarquer que plus de 90% de l’économie mondiale reposaient sur les ressources minérales, d’où l’importance de ce secteur.

Elle a souligné les efforts engagés par l’Agence pour rendre publiques les données géologiques en Algérie. Ainsi, l’Agence avait mis en place, en janvier 2019, la Banque nationale des données géologiques en ligne, au profit du grand public.

Le professeur Tahar Aïfa, a pour sa part souligné que les ressources minières de l’Algérie étaient sous-exploitées, en insistant sur la nécessité d’effectuer, en s’appuyant sur l’expertise des participants à ce colloque, une mise à jour des programmes académiques, de renforcer les méthodes de terrain et d’étudier les moyens de réduire l’impact de l’exploitation des ressources naturelles sur l’environnement. 

Intervenant à cette occasion, les participants ont notamment proposé la création d’un Comité interministériel des matériaux stratégique et ont mis l’accent sur la nécessité de revisiter les résultats de la recherche minière qui remontent, pour la plupart du temps, aux années 1970.

Algeria | Djazairy.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

Avec ses pertes continues, est-il temps de changer de stratégie pour Uber ?

Uber avait été intelligent - ou probablement chanceux - d’être inscrit au marché boursier avant WeWork, qui avait frappé l’ambiance ...
Lire la suite…

Comment les entreprises trompent-elles les consommateurs?

Pour augmenter leurs profits, les entreprises recourent à divers moyens légitimes, tels que la décision d’améliorer leurs produits, cherchent à ...
Lire la suite…

Repensez-y, la production conduit toujours vers la croissance

Beaucoup associent l'augmentation de la production à la croissance et à la prospérité économique. Bien que cette prémisse ait un ...
Lire la suite…

Vengeance d’Adam Smith

Ou, comment Trump pousse-t-il à bout le plus long cycle de croissance de l'histoire des États-Unis d'Amérique ? En juillet, ...
Lire la suite…

Madame Soleil, l’horoscope au Club Dorothée

Non, ce n'est pas une blagues sur les blondes ou sur la canitie. D'après les données du FMI, l'économie mondiale ...
Lire la suite…

William Deming et le sursaut Japonais

En 1980, la chaîne de télévision américaine NBC a envoyé une de ses équipes au Japon dans le but de ...
Lire la suite…

La croissance de l’économie algérienne atteindra 1,9% en 2020

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance de l'économie algérienne de 1,9% durant l'année 2020, en hausse de 0,2 point ...
Lire la suite…

« Le paradoxe de Triffin » et la prophétie de l’effondrement de « Brighton Woods »

En 1960, l'économiste américano-belge Robert Triffin témoigna devant le Congrès et n'hésite pas un instant à critiquer sévèrement le système ...
Lire la suite…

Kelatma | Sponsorisé

2020 devra être l’année d’un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor ...
Lire la suite…

La prochaine révolution dans le monde du tourisme

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification ...
Lire la suite…

Adrar va vulgariser les potentialités touristiques pour la réussite de la saison

Le secteur du tourisme et de l’artisanat dans la wilaya d’Adrar s’emploie à promouvoir les opportunités de vulgarisation des diverses ...
Lire la suite…

Tourisme saharien, nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques ...
Lire la suite…

Vers la création de pôles d’excellence de tourisme en Algérie

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a fait état mardi à Chlef de préparatifs pour la création ...
Lire la suite…

Parc hôtelier, 12.000 nouveaux lits en 2019

Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000 nouveaux lits" au cours de l’année 2019, a affirmé ...
Lire la suite…