L’Algérie à l’abri des fluctuations des prix au marché mondial

0
9160
Advertisement

Cherif Omari, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, a assuré hier à Oran que le marché algérien et la demande locale en matière de céréales sont à l’abri face à la hausse des prix du blé dur au marché mondial.

Dans une déclaration à la presse en marge de l’inauguration de l’unité de stockage des céréales d’une capacité de 30.000 tonnes à Oued Tlélat, Cherif Omari a souligné que la demande locale en céréales est sécurisée à l’ère où le marché mondial en ce produit est perturbé et les prix du blé dur sont élevés.

Une production abondante de blés dur et tendre a été réalisée en Algérie cette année, soit 60 millions de quintaux dont 25 millions qx collectés, ce qui assure une aise en ce qui concerne le blé dur et encourage le Gouvernement, sur instructions du Premier ministre, Noureddine Bedoui, à accélérer le rythme de réalisation des unités de stockage de céréales au niveau national avant le début de la saison moisson-battage de 2020, a déclaré le ministre.

Le ministre a qualifié le dock silo de 30.000 tonnes d’Oued Tlélat de « nouvel acquis » pour renforcer les capacités nationales de stockage de céréales.

Le Directeur général de l’Office algérien interprofessionnel des céréales, Chahda Abderrahmane a fait part, quant à lui, de la réalisation au niveau national de neuf structures pour le stockage des céréales d’une capacité de 3,5 millions qx et de 16 autres d’une capacité global de 2 millions qx en cours de construction, en attendant le choix des entreprises chargées de la réalisation de 14 autres structures de 4,2 millions qx.

Il existe un autre programme en perspective pour la réalisation de 100 unités de proximité de stockage de céréales de 5 millions qx dans les zones de production non couvertes par des points de collecte dans les Hauts plateaux et au Sud du pays. Ce projet est actuellement à l’étude, a-t-on fait savoir.

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a présidé, en compagnie du ministre égyptien de l’agriculture et de valorisation des sols, Azzedine Aboustite, l’ouverture de la 8e édition du Salon international de la pêche et de l’aquaculture (SIPA 2019) au Centre des conventions « Mohamed Benahmed » d’Oran.

Algeria | Djazairy.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

Avec ses pertes continues, est-il temps de changer de stratégie pour Uber ?

Uber avait été intelligent - ou probablement chanceux - d’être inscrit au marché boursier avant WeWork, qui avait frappé l’ambiance ...
Lire la suite…

Comment les entreprises trompent-elles les consommateurs?

Pour augmenter leurs profits, les entreprises recourent à divers moyens légitimes, tels que la décision d’améliorer leurs produits, cherchent à ...
Lire la suite…

Repensez-y, la production conduit toujours vers la croissance

Beaucoup associent l'augmentation de la production à la croissance et à la prospérité économique. Bien que cette prémisse ait un ...
Lire la suite…

Vengeance d’Adam Smith

Ou, comment Trump pousse-t-il à bout le plus long cycle de croissance de l'histoire des États-Unis d'Amérique ? En juillet, ...
Lire la suite…

Madame Soleil, l’horoscope au Club Dorothée

Non, ce n'est pas une blagues sur les blondes ou sur la canitie. D'après les données du FMI, l'économie mondiale ...
Lire la suite…

William Deming et le sursaut Japonais

En 1980, la chaîne de télévision américaine NBC a envoyé une de ses équipes au Japon dans le but de ...
Lire la suite…

La croissance de l’économie algérienne atteindra 1,9% en 2020

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance de l'économie algérienne de 1,9% durant l'année 2020, en hausse de 0,2 point ...
Lire la suite…

« Le paradoxe de Triffin » et la prophétie de l’effondrement de « Brighton Woods »

En 1960, l'économiste américano-belge Robert Triffin témoigna devant le Congrès et n'hésite pas un instant à critiquer sévèrement le système ...
Lire la suite…

Kelatma | Sponsorisé

2020 devra être l’année d’un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor ...
Lire la suite…

La prochaine révolution dans le monde du tourisme

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification ...
Lire la suite…

Adrar va vulgariser les potentialités touristiques pour la réussite de la saison

Le secteur du tourisme et de l’artisanat dans la wilaya d’Adrar s’emploie à promouvoir les opportunités de vulgarisation des diverses ...
Lire la suite…

Tourisme saharien, nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques ...
Lire la suite…

Vers la création de pôles d’excellence de tourisme en Algérie

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a fait état mardi à Chlef de préparatifs pour la création ...
Lire la suite…

Parc hôtelier, 12.000 nouveaux lits en 2019

Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000 nouveaux lits" au cours de l’année 2019, a affirmé ...
Lire la suite…