La prochaine révolution dans le monde du tourisme

0
22 223
Advertisement

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification dynamique dans lequel des algorithmes informatiques mettent à jour en permanence les tarifs aériens sans intervention humaine.

Toutefois, l’utilisation des nouvelles technologies par les agences de voyages n’arrête pas et n’accélère pas la manière dont le service est fourni aux clients, mais vise à développer et à améliorer l’expérience directe du voyageur.

Cette amélioration ne sera pas seulement fournie par le confort traditionnel ou le luxe que le voyageur peut interagir en personne, mais aussi par les entreprises qui souhaitent offrir une expérience où le client ne veut pas penser à quoi faire, manger ou même voyager.

Une petite pensée

Les compagnies aériennes s’emploient depuis longtemps à exploiter le Big Data pour améliorer l’expérience client, en tirant parti du vaste inventaire d’informations à leur disposition: noms, adresses, anniversaires, choix de siège, cartes de crédit et durées de voyage extrêmement sélectives.

Actuellement, certaines entreprises utilisent ces données pour fournir aux hôtes des informations importantes sur les clients les accompagnant, notamment sur leurs choix d’aliments et de boissons préférés et sur d’autres demandes spéciales.

Parallèlement, les entreprises recourent indirectement à certaines applications des technologies modernes pour déterminer l’expérience des passagers, qui s’applique désormais principalement aux plates-formes de médias sociaux constituant un pont entre les voyageurs et les options de voyage.

Les voyageurs souhaitent de nos jours être davantage immergés dans la culture locale et voir les monuments de leur destination. Grâce à Internet, il est possible d’obtenir des informations plus complètes et plus précises sur le prochain voyage et l’évaluation des précédents voyageurs.

De plus, les entreprises se préparent à une phase révolutionnaire d’utilisation des données au moyen d’applications prédictives en cours de développement, dans lesquelles elles déclarent que le voyageur trouvera sa nourriture et ses boissons et que des hors-d’œuvre lui sont présentés sans le demander.

Vos sentiments déterminent votre destination

La véritable révolution dans les voyages et les vacances surviendra lorsque les agences proposeront des forfaits que les voyageurs veulent sans les révéler directement, en s’appuyant sur des techniques de reconnaissance faciale pour identifier les sentiments des clients.

Les dispositifs de suivi des globes oculaires et la reconnaissance faciale peuvent déterminer avec précision les sentiments d’une personne et déterminer si elle aime ou non quelque chose. Actuellement, certains chercheurs utilisent ces techniques pour surveiller les performances du cœur et du cerveau, les réactions et la transpiration des capteurs.

Les compagnies aériennes envisagent également des recherches biologiques pour concevoir des menus et choisir les couleurs des avions.Des agences de voyages électroniques telles qu’Expedia testent l’utilisation d’ordinateurs et de téléphones mobiles pour identifier les faiblesses des procédures de réservation.

Le fondateur de la société de conseil Branding Aero, Stathis Kefalonitis, qui a mené des projets de recherche pour des compagnies aériennes et des chemins de fer tels que American, Delta et Amtrak, a déclaré qu’une grande partie des données scientifiques disponibles modifient actuellement le secteur du voyage.

« Les voyages sont une expérience. De nombreux facteurs déterminent si l’expérience est appropriée », ajoute Kefalonitis. « Les entreprises de voyages peuvent devenir plus intelligentes et offrir beaucoup aux clients à condition qu’ils recherchent ce qu’ils aiment.

Le personnel d’accueil restera l’élément le plus important de l’expérience

Expedia met l’accent sur la reconnaissance faciale via 5 émotions sur 7: la joie, la colère, la surprise, la tristesse, le dégoût et le mépris de la peur, car ils ne sont pas un facteur déterminant du voyage (les chercheurs espèrent).

Au cours de la recherche, les systèmes de reconnaissance faciale ont révélé un changement dans les états émotionnels des acheteurs, et un observateur oculaire a expliqué aux chercheurs ce que les gens avaient vu quand leurs sentiments changeaient, indiquant que les réactions des acheteurs par rapport aux objets présentés avant eux pourraient influer sur le processus de saisie.

Le Dr Kefalonitis a utilisé du matériel de surveillance médicale pour aider Amtrak à concevoir des wagons, à présenter différents modèles de conceptions aux passagers et à surveiller leurs réactions au moyen de caméras, de suiveurs oculaires, d’oxymètres de pouls, d’activités cérébrales et de glandes sudoripares.

«Nous avons constaté que la reconnaissance faciale était très bonne, mais que cela ne suffisait pas pour améliorer tous les aspects d’un voyage émotionnellement complexe», déclare Kefalonitis. «Peu importe la qualité des sièges, des cabines et de la nourriture dans les trains ou les avions, l’équipe d’accueil reste le facteur le plus déterminant pour la satisfaction du client.

Londres | Omar Brixi.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

Avec ses pertes continues, est-il temps de changer de stratégie pour Uber ?

Uber avait été intelligent - ou probablement chanceux - d’être inscrit au marché boursier avant WeWork, qui avait frappé l’ambiance ...
Lire la suite…

Comment les entreprises trompent-elles les consommateurs?

Pour augmenter leurs profits, les entreprises recourent à divers moyens légitimes, tels que la décision d’améliorer leurs produits, cherchent à ...
Lire la suite…

Repensez-y, la production conduit toujours vers la croissance

Beaucoup associent l'augmentation de la production à la croissance et à la prospérité économique. Bien que cette prémisse ait un ...
Lire la suite…

Vengeance d’Adam Smith

Ou, comment Trump pousse-t-il à bout le plus long cycle de croissance de l'histoire des États-Unis d'Amérique ? En juillet, ...
Lire la suite…

Madame Soleil, l’horoscope au Club Dorothée

Non, ce n'est pas une blagues sur les blondes ou sur la canitie. D'après les données du FMI, l'économie mondiale ...
Lire la suite…

William Deming et le sursaut Japonais

En 1980, la chaîne de télévision américaine NBC a envoyé une de ses équipes au Japon dans le but de ...
Lire la suite…

La croissance de l’économie algérienne atteindra 1,9% en 2020

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance de l'économie algérienne de 1,9% durant l'année 2020, en hausse de 0,2 point ...
Lire la suite…

« Le paradoxe de Triffin » et la prophétie de l’effondrement de « Brighton Woods »

En 1960, l'économiste américano-belge Robert Triffin témoigna devant le Congrès et n'hésite pas un instant à critiquer sévèrement le système ...
Lire la suite…

Kelatma | Sponsorisé

2020 devra être l’année d’un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor ...
Lire la suite…

La prochaine révolution dans le monde du tourisme

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification ...
Lire la suite…

Adrar va vulgariser les potentialités touristiques pour la réussite de la saison

Le secteur du tourisme et de l’artisanat dans la wilaya d’Adrar s’emploie à promouvoir les opportunités de vulgarisation des diverses ...
Lire la suite…

Tourisme saharien, nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques ...
Lire la suite…

Vers la création de pôles d’excellence de tourisme en Algérie

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a fait état mardi à Chlef de préparatifs pour la création ...
Lire la suite…

Parc hôtelier, 12.000 nouveaux lits en 2019

Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000 nouveaux lits" au cours de l’année 2019, a affirmé ...
Lire la suite…