Cet homme est le plus grand producteur de biocarburants au monde.

0
7658

Jeff Broin avait 22 ans lorsque sa famille a fait appel à lui, six mois à peine après avoir terminé ses études à l’université et entamé une carrière dans le secteur bancaire, selon un rapport de CNN. Son père était impatient de trouver un moyen de sauver la ferme de maïs de la famille, vieille de 130 ans, dans le Minnesota, où il a pu passer toute sa vie pour Bruin avec ses frères.

Risquer la richesse de la famille

Dans les années 1980, pendant la période de l’adolescence de « Jeff Broin », une crise de l’agriculture aux États-Unis a poussé les prix du maïs à des niveaux très bas, et le gouvernement a payé les agriculteurs pour ne pas cultiver 20% de leurs terres. Le père savait que peu de fermes produisaient des biocarburants à partir de sa récolte de maïs excédentaire. Il a donc décidé de construire une petite usine d’éthanol sur sa ferme. Voulant la rendre plus productive, le père et le fils ont recherché le meilleur équipement pour exploiter cette installation. « Il y avait pas mal d’usines d’éthanol à l’époque, qui ont cessé de fonctionner en raison d’une technologie médiocre au début de l’industrie. Nous avons donc décidé d’aller aux enchères et de rechercher de bonnes affaires », explique Broin, âgé de 53 ans.

En 1987, ils ont assisté à une vente aux enchères dans une usine d’éthanol qui avait été fermée légalement dans le Dakota du Sud. Au lieu d’acheter uniquement l’équipement nécessaire, le père a hypothéqué la ferme familiale de 1 200 acres et a acheté l’usine entière pour 72 000 $. L’usine avait besoin de beaucoup de travail, mais « Broin » était toujours à la recherche de possibilités et, à vingt-deux ans, il a décidé avec sa famille de prendre en charge une nouvelle tâche. 

Cette raffinerie est devenue la principale installation de Burin. En quelques années, l’usine de Dakota a produit un million de gallons (3,78 litres) d’éthanol par an. Selon son fils, la famille a réussi à tripler sa production en trois ans. En sept ans, la production atteignait 10 millions de gallons par an. En 2007, la société a été rebaptisée « Boit », qui est devenu le premier producteur mondial de biocarburants, générant un chiffre d’affaires annuel de 8 milliards de dollars. La société familiale, basée à Sioux Falls, dans le Dakota du Sud, exploite 28 raffineries dans sept États américains et produit plus de 2 milliards de gallons de biocarburants par an, dont Buren est le PDG.

La société a démarré son activité avec 13 employés et en compte aujourd’hui plus de 2 000. Outre l’éthanol, Boyet produit 600 millions de livres (environ 0,45 kg) d’huile de maïs et 10 milliards de livres de haricots de distillation (un sous-produit de l’éthanol utilisé pour nourrir les gros animaux). Berwyn dit qu’il avait d’abord une grande motivation pour le succès de l’usine: la peur de perdre la ferme après que la famille l’ait reprise, et à la fin, il avait ce qu’il voulait et son père supervisait toujours directement le travail de la ferme.

Engagement à aider les autres

«Bruin aime parler du début de son voyage, a déclaré Boeit, directeur des opérations et ami de la famille de longue date, Jeff Laute. Il était motivé par le désir de nourrir sa famille et, en tant que visionnaire, son travail consiste maintenant à sauver le monde.

Chaque année, Boit organise une vente aux enchères qui permet aux employés de soumissionner pour des articles tels que des billets de concert et des événements de divertissement. Le produit est reversé aux efforts humanitaires, tels que les voyages de sensibilisation de Berwin, de sa famille et de son personnel en Afrique. 

Dans le cadre de ces efforts, la société a lancé Sides of Ching, une organisation à but non lucratif qui travaille séparément de BUIT, et entreprend divers projets dans les pays en développement, tels que l’enseignement de meilleures méthodes agricoles en Afrique et la construction d’écoles pour les personnes sans éducation.

Londres | Omar Brixi.

Une version de cet article a été imprimée le 19 Août 2019, section E, page 4 de l’édition Djazairy énergie avec comme titre: Cet homme est le plus grand producteur de biocarburants au monde. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici