Certification du ciment pétrolier de l’usine d’Ain El Kebira

0
4536
L’obtention de deux certifications internationales pour le ciment pétrolier de l’usine d’Ain El Kebira (Sétif) va définitivement mettre un terme à l’importation de ce produit, lui ouvrant en même temps des perspectives à son exportation, s’est félicitée la ministre de l’Industrie et des mines, Djamila T.
L’obtention de ces deux certifications auprès du Bureau d’études Américain, organisme certificateur de l’ensemble des produits destinés au secteur pétrolier dans le monde, « permet désormais de l’utiliser pour les besoins nationaux » et de l’exporter, a déclaré la ministre lors de la visite de l’usine où il est fabriqué;
Produit par le Groupe industriel des ciments Algériens (GICA), le ciment pétrolier, en même temps que de réduire la facture d’importation, estimée à 30 millions de dollars/an, contribuera à couvrir les besoins de la compagnie Sonatrach et de ceux des sociétés pétrolières étrangères activant en Algérie.
Visitant, par la suite, l’usine de production de pneumatiques du groupe Iris, entrée en exploitation en juillet dernier, elle a soutenu que celle-ci devrait, à court terme, transformer l’Algérie d’un pays importateur de pneus à un pays exportateur.
Cette usine, ajoutera-t-elle, est destinée à « répondre aux besoins du parc automobile national et à celles des unités de montage de véhicules ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici