Bedoui salue la création d’un Conseil national de recherche scientifique et technologique

0
13 841
Advertisement

Le Gouvernement a tenu, mercredi, une réunion présidée par Noureddine Bedoui, Premier ministre, au cours de laquelle il a salué la création du Conseil national de recherche scientifique et technologique et sa consécration constitutionnelle, mettant l’accent sur l’impératif d’assurer une meilleure rentabilité des investissements majeurs consentis par l’Etat dans le domaine des communications, ont indiqué les services du Premier ministère dans un communiqué.

Le Gouvernement a entamé sa réunion par l’examen et le débat de deux avant-projets de loi, le premier fixant les missions, la composition et l’organisation du conseil national de la recherche scientifique et des technologies, et le second modifiant la loi N 15-21 portant loi d’orientation sur la recherche scientifique et le développement technologique.

Ces deux lois interviennent « en application des nouvelles dispositions de la Constitution visant à mettre en place une instance consultative indépendante chargée de l’accompagnement des pouvoirs publics dans la définition des politiques nationales en matière de recherche scientifique et de développement technologique, à travers l’encouragement de l’innovation technologique et scientifique et le perfectionnement des compétences nationales ».

« L’instance doit également se baser sur l’évaluation de l’efficacité du système national de recherche tout en veillant à la valorisation des résultats de la recherche en les plaçant au service de l’économie nationale et du développement durable », a précisé la même source.

Placé auprès du Premier ministre, le Conseil est composé de « l’élite de chercheurs, de personnalités scientifiques et de compétences techniques jouissant d’une expérience avérée dans le domaine de la recherche scientifique, mais également de l’élite nationale établie à l’étranger, tout en y associant des gestionnaires d’entreprises économiques et des cadres du secteur socioéconomique », a-t-on ajouté.

A l’issue de l’exposé, le Premier ministre s’est félicité de la création de cette haute instance consacrée dans la Constitution, préconisant l’élargissement de sa composante pour englober l’ensemble des acteurs dans le domaine de la recherche scientifique et de l’innovation technologique aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’étranger.

La composante du Conseil « permettra de consolider les échanges et d’assurer une coopération entre les mondes de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, d’une part, et entre les secteurs économique et social, d’autre part ».

A ce propos, M. Bedoui a mis l’accent sur l’impératif « d’élargir davantage cette instance pour garantir une meilleure représentation du Conseil national socio-économique, considéré comme une force de proposition et un instrument efficace pour la définition de la politique socio-économique ».

Par ailleurs, la ministre de de la Poste, des Télécommunications, des technologies et du Numérique a présenté un exposé sur le raccordement des établissements éducatifs au réseau Internet. Cette communication s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des instructions données par le Premier ministre lors de la précédente réunion du gouvernement, visant à traiter immédiatement la question de l’indisponibilité du service internet au niveau de certains établissements éducatifs.

Outre un compte rendu sur la stricte application de l’instruction du Premier ministre à travers le rétablissement du service Internet au niveau de tous les établissements éducatifs concernés, la communication a également porté sur des données concernant le taux d’avancement du processus de raccordement de tous les établissements du secteur au réseau de fibre optique, qui a connu un progrès considérable atteignant les 100 % dans certaines wilayas telles que Tindouf, 97% à Illizi et 95% dans la wilaya de Constantine. Il convient de noter certaines difficultés qui entravent le parachèvement du raccordement de certains établissements éducatifs sur le territoire national.

A l’issue de cette communication, le Premier ministre s’est tout d’abord félicité des efforts consentis en matière d’extension du réseau de fibre optique à travers tout le territoire national, plaçant ainsi notre pays à la première place en Afrique dans ce domaine, d’autant que la concrétisation de la stratégie nationale dans le domaine du numérique dépend entièrement de l’achèvement de ce programme qui profitera à l’économie nationale et en particulier à l’économie du savoir, ainsi qu’aux citoyens en matière d’accès à l’information et aux services électroniques.

En vue de mener ce programme stratégique important à son terme, le Premier ministre a donné une série d’instructions, notamment en chargeant la ministre de la Poste, des télécommunications, des technologies et du numérique de prendre les mesures visant à lever les contraintes réglementaires, en vue d’assurer le service internet au niveau de l’ensemble des établissements éducatifs.

Le ministre de l’Intérieur a été également chargé de mettre en place des mécanismes au niveau des wilayas permettant de lever toutes contraintes dans la perspective d’accélérer l’achèvement du programme de raccordement au réseau de fibre optique, et ce, avec la participation des organismes concernés relevant du secteur de la Poste, des télécommunications, des technologies et du numérique.

Dans ce même contexte, le Premier ministre a souligné la nécessité d’assurer une meilleure exploitation et rentabilité des investissements majeurs consentis par l’Etat dans le domaine des communications, notamment le satellite « ALCOMSAT-1».

Algeria | Djazairy.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

Avec ses pertes continues, est-il temps de changer de stratégie pour Uber ?

Uber avait été intelligent - ou probablement chanceux - d’être inscrit au marché boursier avant WeWork, qui avait frappé l’ambiance ...
Lire la suite…

Comment les entreprises trompent-elles les consommateurs?

Pour augmenter leurs profits, les entreprises recourent à divers moyens légitimes, tels que la décision d’améliorer leurs produits, cherchent à ...
Lire la suite…

Repensez-y, la production conduit toujours vers la croissance

Beaucoup associent l'augmentation de la production à la croissance et à la prospérité économique. Bien que cette prémisse ait un ...
Lire la suite…

Vengeance d’Adam Smith

Ou, comment Trump pousse-t-il à bout le plus long cycle de croissance de l'histoire des États-Unis d'Amérique ? En juillet, ...
Lire la suite…

Madame Soleil, l’horoscope au Club Dorothée

Non, ce n'est pas une blagues sur les blondes ou sur la canitie. D'après les données du FMI, l'économie mondiale ...
Lire la suite…

William Deming et le sursaut Japonais

En 1980, la chaîne de télévision américaine NBC a envoyé une de ses équipes au Japon dans le but de ...
Lire la suite…

La croissance de l’économie algérienne atteindra 1,9% en 2020

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance de l'économie algérienne de 1,9% durant l'année 2020, en hausse de 0,2 point ...
Lire la suite…

« Le paradoxe de Triffin » et la prophétie de l’effondrement de « Brighton Woods »

En 1960, l'économiste américano-belge Robert Triffin témoigna devant le Congrès et n'hésite pas un instant à critiquer sévèrement le système ...
Lire la suite…

Kelatma | Sponsorisé

2020 devra être l’année d’un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor ...
Lire la suite…

La prochaine révolution dans le monde du tourisme

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification ...
Lire la suite…

Adrar va vulgariser les potentialités touristiques pour la réussite de la saison

Le secteur du tourisme et de l’artisanat dans la wilaya d’Adrar s’emploie à promouvoir les opportunités de vulgarisation des diverses ...
Lire la suite…

Tourisme saharien, nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques ...
Lire la suite…

Vers la création de pôles d’excellence de tourisme en Algérie

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a fait état mardi à Chlef de préparatifs pour la création ...
Lire la suite…

Parc hôtelier, 12.000 nouveaux lits en 2019

Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000 nouveaux lits" au cours de l’année 2019, a affirmé ...
Lire la suite…