Algérie, des projets-pilotes pour un développement rural intersectoriel

0
17 109
Advertisement

Plusieurs projets-pilotes ont été lancés à travers quatre (4) wilayas du pays pour soutenir le développement rural intersectoriel et participatif, fruit d’une coopération entre l’Algérie et l’Union européenne (UE), a indiqué lundi à Alger, le directeur général des forêts (DGF), Ali Mahmoudi.

Grâce à un cofinancement (Algérie-UE) à hauteur de 20 millions d’euros, les projets de développement rural concernant les wilayas de Sétif, Tlemcen, Ain Timouchent et Laghouat, ont vu le jour dans le cadre du programme d’actions pilote pour le développement rural et l’agriculture (PAP ENPARD) de l’UE, a déclaré M. Mahmoudi à l’APS en marge du séminaire national sur le développement des territoires ruraux tenu à l’Institut national de recherche agronomique d’Algérie (INRAA).

« Depuis 2006, le ministère de tutelle a initié la politique de renouveau rural. Suite à cela, le pays a initié 12.000 projets de proximité de développement rural intégré », a rappelé le DGF, expliquant que ce programme de coopération participe à la capitalisation des expériences pour améliorer les pratiques sur les aspects de proximité et d’inter-sectorialité pour réussir ce type de projets.

Présent à ce séminaire, le chef d’équipe de l’assistance technique du PAP ENPARD, a expliqué que l’objectif final du programme est d’améliorer les conditions de vie de la population rurale en valorisant les ressources de ces territoires.

« L’idée est de partir de ce qui existe en zone rurale et d’améliorer la production, la qualité et la commercialisation des produits locaux », a-t-il indiqué, précisant que cela s’appuie sur le principe du développement participatif, c’est-à-dire, avec la mise à contribution de la population locale, notamment les agriculteurs, les artisans, les hôteliers, les associations et les institutions publiques.

Depuis le lancement du programme en 2016, les équipes de la DGF et de l’UE ont travaillé sur le renforcement du tissu associatif à travers des formations. Il a également été question de l’étude des filières porteuses pour chaque wilaya.

« Pour Sétif, nous avons travaillé sur un projet de la filière lait avec la transformation de ce produit en fromage », a détaillé le représentant de l’UE.

Dans les wilayas de Ain Timouchent et Tlemcen le travail a porté sur les filières huile d’olive et miel avec notamment la valorisation de l’huile d’olive de l’ouest du pays en compagnie des huileries et des oléiculteurs locaux.

A Laghouat, le PAP ENPARD a soutenu le travail artisanal des femmes.

A noter que lors de ce séminaire, plusieurs recommandations ont été proposées, parmi elles, figure la mise en place de comités de concertation locale (CCL) dans chacun des territoires concernés, dont le rôle serait de faire participer l’ensemble des acteurs locaux dans le but de valoriser les ressources et potentialités de ces territoires.

Ces comités doivent, selon les auteurs des recommandations, intégrer les acteurs « les plus dynamiques et les plus actifs du territoire », réunissant « de manière équilibrée » des représentants des administrations, des institutions locales ainsi que des opérateurs locaux et des représentants d’organisations de la société civile.

« Le comité de concertation locale aura pour première tâche de maintenir la mobilisation collective des acteurs locaux jusqu’à la réalisation des projets déjà identifiés dans les territoires locaux ciblés », est-il préconisé.

Pour animer ces comités et recevoir les sollicitations des territoires candidats dans le processus d’identification de leurs propres CCL, des conseillers en développement territorial seront mis à disposition par leur administration d’origine.

Algeria | Djazairy ft. APS.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

Avec ses pertes continues, est-il temps de changer de stratégie pour Uber ?

Uber avait été intelligent - ou probablement chanceux - d’être inscrit au marché boursier avant WeWork, qui avait frappé l’ambiance ...
Lire la suite…

Comment les entreprises trompent-elles les consommateurs?

Pour augmenter leurs profits, les entreprises recourent à divers moyens légitimes, tels que la décision d’améliorer leurs produits, cherchent à ...
Lire la suite…

Repensez-y, la production conduit toujours vers la croissance

Beaucoup associent l'augmentation de la production à la croissance et à la prospérité économique. Bien que cette prémisse ait un ...
Lire la suite…

Vengeance d’Adam Smith

Ou, comment Trump pousse-t-il à bout le plus long cycle de croissance de l'histoire des États-Unis d'Amérique ? En juillet, ...
Lire la suite…

Madame Soleil, l’horoscope au Club Dorothée

Non, ce n'est pas une blagues sur les blondes ou sur la canitie. D'après les données du FMI, l'économie mondiale ...
Lire la suite…

William Deming et le sursaut Japonais

En 1980, la chaîne de télévision américaine NBC a envoyé une de ses équipes au Japon dans le but de ...
Lire la suite…

La croissance de l’économie algérienne atteindra 1,9% en 2020

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance de l'économie algérienne de 1,9% durant l'année 2020, en hausse de 0,2 point ...
Lire la suite…

« Le paradoxe de Triffin » et la prophétie de l’effondrement de « Brighton Woods »

En 1960, l'économiste américano-belge Robert Triffin témoigna devant le Congrès et n'hésite pas un instant à critiquer sévèrement le système ...
Lire la suite…

Kelatma | Sponsorisé

2020 devra être l’année d’un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor ...
Lire la suite…

La prochaine révolution dans le monde du tourisme

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification ...
Lire la suite…

Adrar va vulgariser les potentialités touristiques pour la réussite de la saison

Le secteur du tourisme et de l’artisanat dans la wilaya d’Adrar s’emploie à promouvoir les opportunités de vulgarisation des diverses ...
Lire la suite…

Tourisme saharien, nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques ...
Lire la suite…

Vers la création de pôles d’excellence de tourisme en Algérie

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a fait état mardi à Chlef de préparatifs pour la création ...
Lire la suite…

Parc hôtelier, 12.000 nouveaux lits en 2019

Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000 nouveaux lits" au cours de l’année 2019, a affirmé ...
Lire la suite…