Algérie, des centrales électriques au photovoltaïque dans des wilayas du Sud

0
64 136
Advertisement

La SKTM (Shariket el Kahraba wa el Taket el Moutadjadidat- Société d’électricité et des énergies renouvelables), filiale du groupe Sonelgaz, a signé mercredi à Alger des conventions avec cinq sociétés nationales pour la réalisation de neuf (9) centrales de production d’électricité photovoltaïque d’une puissance de 50 MWc au profit des régions du grand Sud.

Ainsi, neuf (09) centrales fonctionnant au mazout seront hybridées au photovoltaïque.

Les entreprises retenues ont entre 9 et 12 mois pour la réalisation dans les wilayas de Tindouf, Tamanrasset, illizi, Adrar et Béchar, sans oublier les deux wilayas déléguées, Djanet et Bordj Badji Mokhtar.

«La réalisation de ce projet dans le sud permet à l’Algérie d’économiser annuellement 20.600 tonnes de gasoil en moyenne avec un gain estimé à 14 millions de dollars par an», a indiqué le Pdg de Sonelgaz , Chaher Boulakhras, en marge de la cérémonie de signature.

L’objectif étant de réduire de 30 à 40 % la facture d’importation de gazoil pour la production de l’électricité dans le sud du pays.

Outre l’impact économique du projet, M. Boulakhras a souligné son intérêt socio-économique et environnemental, puisqu’il permet aux populations des zones reculées l’accès à l’électricité, tout en réduisant la dépendance de l’Algérie des énergies fossiles en minimisant les émissions de 60.000 tonnes de Co2 en moyenne par an.

Il a rappelé que le lancement de ce projet intervient suite à l’appel d’offre national lancé par la SKTM en 2018, adressé aux entreprises de droits algériens, portant sur la réalisation de 50 MWc dans cinq lots visant à l’hybridation des centrales diesels et turbines à gaz existantes au niveau du grand sud algérien.

«L’objectif de l’installation de centrales de production d’électricité photovoltaïque de cette capacité est celui de préserver les ressources fossiles par la réduction de la consommation de gasoil, la protection de l’environnement en plus de l’impact socio-économique»

Évoquant le programme national de développement des énergies renouvelables 2015 2030, il a affirmé que l’Algérie s’est engagée sur la voie des énergies renouvelables afin d’apporter des solution globales et durables aux défies environnementaux en préservant les ressources des énergies fossiles ce permet à l’Algérie de réaliser un gain de 200 millions de dollars sur une période de 25 ans

La directrice de l’engineering de SKTM, Baya Belarbi, a précisé lors de la présentation du projet que les lots se trouvent dans les wilayas suivantes: In Guezzem (localités In Guezzem et Tinzaouatine avec des centrales d’une puissance respective de 6 et 3 MW), Djanet et Illizi (localités de Djanet et Bordj Omar Dris avec des centrales d’une puissance de 4 et 3 MW), de Bordj Badji Mokhtar (localité de Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine avec 10 et 2 MW),de la wilaya d’Adrar et Bechar (localités Talmine et Tabelbala avec une puissance de 8 MW et 3 MW ) et le plus gros lors celui de Tindouf (avec une centrale d’une puissance de 11 MW).

Quant aux soumissionnaires retenus, il y a deux sociétés étrangères de droits algériens et trois sociétés 100 % algériens qui travailleront en partenariat.

Il s’agit de la Sarl Honghai Algérie en partenariat avec l’entreprise chinoise Sinohydro, la SPA Solam Energy avec AMC, la SPA Amimer Energie, la Sarl Cegl en partenariat avec la SPA ETBER et l’entreprise ETP Habbi Kouider.

Algeria | Djazairy ft. Ch3

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

Avec ses pertes continues, est-il temps de changer de stratégie pour Uber ?

Uber avait été intelligent - ou probablement chanceux - d’être inscrit au marché boursier avant WeWork, qui avait frappé l’ambiance ...
Lire la suite…

Comment les entreprises trompent-elles les consommateurs?

Pour augmenter leurs profits, les entreprises recourent à divers moyens légitimes, tels que la décision d’améliorer leurs produits, cherchent à ...
Lire la suite…

Repensez-y, la production conduit toujours vers la croissance

Beaucoup associent l'augmentation de la production à la croissance et à la prospérité économique. Bien que cette prémisse ait un ...
Lire la suite…

Vengeance d’Adam Smith

Ou, comment Trump pousse-t-il à bout le plus long cycle de croissance de l'histoire des États-Unis d'Amérique ? En juillet, ...
Lire la suite…

Madame Soleil, l’horoscope au Club Dorothée

Non, ce n'est pas une blagues sur les blondes ou sur la canitie. D'après les données du FMI, l'économie mondiale ...
Lire la suite…

William Deming et le sursaut Japonais

En 1980, la chaîne de télévision américaine NBC a envoyé une de ses équipes au Japon dans le but de ...
Lire la suite…

La croissance de l’économie algérienne atteindra 1,9% en 2020

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance de l'économie algérienne de 1,9% durant l'année 2020, en hausse de 0,2 point ...
Lire la suite…

« Le paradoxe de Triffin » et la prophétie de l’effondrement de « Brighton Woods »

En 1960, l'économiste américano-belge Robert Triffin témoigna devant le Congrès et n'hésite pas un instant à critiquer sévèrement le système ...
Lire la suite…

Kelatma | Sponsorisé

2020 devra être l’année d’un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor ...
Lire la suite…

La prochaine révolution dans le monde du tourisme

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification ...
Lire la suite…

Adrar va vulgariser les potentialités touristiques pour la réussite de la saison

Le secteur du tourisme et de l’artisanat dans la wilaya d’Adrar s’emploie à promouvoir les opportunités de vulgarisation des diverses ...
Lire la suite…

Tourisme saharien, nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques ...
Lire la suite…

Vers la création de pôles d’excellence de tourisme en Algérie

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a fait état mardi à Chlef de préparatifs pour la création ...
Lire la suite…

Parc hôtelier, 12.000 nouveaux lits en 2019

Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000 nouveaux lits" au cours de l’année 2019, a affirmé ...
Lire la suite…