Création d’un Commissariat algérien aux énergies renouvelables

0
44 690

M. Noureddine Yassaa a été installé jeudi à Alger en qualité de commissaire aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, et en présence de plusieurs membres du gouvernement.

Le Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, nouvellement créé auprès du Premier ministre, est un organe de conception d’une stratégie nationale de développement de ce secteur. C’est aussi un instrument d’aide à la mise en œuvre et à l’évaluation de la politique nationale dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

A cette occasion, M. Arkab a indiqué que par la création du commissariat, doté des prérogatives nécessaires, « les pouvoirs publics comptent fédérés les efforts menés pour atteindre les objectifs fixés en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique ».

Le plus important de ces objectifs consiste à produire quelque 22.000 mégawatts à partir de sources renouvelables, à l’horizon de 2030.

Le ministre de l’Energie a relevé que la capacité actuelle de l’Algérie « n’est qu’à 400 mégawatts d’énergies renouvelables effectivement opérationnelles, alors qu’il devait être à 8.000 ».

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,Tayeb Bouzid, s’est dit « content » de la nomination du M. Yassaa, soulignant qu’après avoir servi le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Yassaa poursuivra sa mission en qualité de commissaire aux énergies renouvelables et à efficacité énergétique qui aura également « des impacts positifs sur la recherche scientifique ».

Pour sa part, M. Yassaa a indiqué que le Commissariat entamera « la mise en place d’une plateforme commune regroupant tous les efforts déjà entrepris et aller de l’avant vers des objectifs clairs et rationnels », ajoutant que les missions du Commissariat permettent de garantir une transition énergétique nationale dans un contexte d’évolution mondiale.

Expliquant que les richesses et le potentiel que possède l’Algérie en matière de renouvelable sont « innombrables », M. Yassaa a souligné que la coordination des efforts menés en matière d’énergies renouvelables et efficacité énergétique est un « impératif » pour la garantie de la sécurité énergétique du pays dans le futur.

Dans ce sens, le responsable a appelé à l’implication de tous les intervenants et les citoyens pour la réussite de cette stratégie, en appelant à la mise en place d’un cadre législatif et technique « solide » pour mieux régir ce secteur et permettant d’inciter les opérateurs à investir davantage dans ce domaine.

Le Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, nouvellement, est chargé d’élaborer une stratégie nationale de développement du secteur et de sa mise en œuvre. Il s’est vu aussi confié la mission de participer à l’élaboration des plans sectoriels et territoriaux dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, d’un cadre législatif et réglementaire attractif pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Il a aussi la fonction d’instrument d’aide à la mise en œuvre et à l’évaluation de la politique nationale dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Assisté par l’ensemble des secteurs concernés, le Commissariat définira, sur la base de la stratégie nationale, des stratégies sectorielles dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Il est question aussi d’identifier et de proposer des mécanismes de financement innovants pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, et de mener les études de valorisation et de promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Le Commissariat est également chargé de suivre et d’évaluer, de manière périodique la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Il est également tenu de proposer toute mesure de nature à l’améliorer, et autres mesures correctives du programme de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en fonction, notamment des évolutions techniques et économiques.

Pour réaliser ses missions, le commissariat peut créer des unités régionales ou locales, ainsi que des centres internes de formation spécialisée et des centres internes de recherche et de développement.

Il peut faire appel à toutes les compétences nationales et/ou étrangères devant lui permettre de définir et de mettre en œuvre la stratégie nationale de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, le Commissariat est dirigé par un commissaire, nommé par décret présidentiel, qui assure sa gestion dans les conditions fixées par la législation et la réglementation en vigueur.

Algeria | Djazairy.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

Droits de douane sur la Chine à mi-décembre

Le président américain Donald Trump a tiré plusieurs balles à la fois, dans le cadre de sa guerre commerciale, non ...
Lire la suite…

Dans la lutte pour la domination industrielle, la Chine va gagner !

Certains décideurs politiques et décideurs s'opposent à la première phase de l'accord commercial, rédigé par Donald Trump, car il se ...
Lire la suite…

Avec ses pertes continues, est-il temps de changer de stratégie pour Uber ?

Uber avait été intelligent - ou probablement chanceux - d’être inscrit au marché boursier avant WeWork, qui avait frappé l’ambiance ...
Lire la suite…

Comment les entreprises trompent-elles les consommateurs?

Pour augmenter leurs profits, les entreprises recourent à divers moyens légitimes, tels que la décision d’améliorer leurs produits, cherchent à ...
Lire la suite…

Repensez-y, la production conduit toujours vers la croissance

Beaucoup associent l'augmentation de la production à la croissance et à la prospérité économique. Bien que cette prémisse ait un ...
Lire la suite…

Vengeance d’Adam Smith

Ou, comment Trump pousse-t-il à bout le plus long cycle de croissance de l'histoire des États-Unis d'Amérique ? En juillet, ...
Lire la suite…

Madame Soleil, l’horoscope au Club Dorothée

Non, ce n'est pas une blagues sur les blondes ou sur la canitie. D'après les données du FMI, l'économie mondiale ...
Lire la suite…

William Deming et le sursaut Japonais

En 1980, la chaîne de télévision américaine NBC a envoyé une de ses équipes au Japon dans le but de ...
Lire la suite…

Kelatma | Sponsorisé

Trophée du tourisme pour encourager les initiatives et appuyer l’innovation

Abdelkader Benmessaoud a qualifié, mardi à Alger, d'"importante" l'organisation de la première édition du Trophée du tourisme pour l'encouragement des ...
Lire la suite…

2020 devra être l’année d’un véritable essor du secteur du tourisme en Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Oran que 2020 devra être l’année d'un véritable essor ...
Lire la suite…

La prochaine révolution dans le monde du tourisme

Les entreprises de voyages et d’aviation utilisent souvent des technologies modernes pour faciliter leurs tâches, comme un système de tarification ...
Lire la suite…

Adrar va vulgariser les potentialités touristiques pour la réussite de la saison

Le secteur du tourisme et de l’artisanat dans la wilaya d’Adrar s’emploie à promouvoir les opportunités de vulgarisation des diverses ...
Lire la suite…

Tourisme saharien, nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques ...
Lire la suite…

Vers la création de pôles d’excellence de tourisme en Algérie

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a fait état mardi à Chlef de préparatifs pour la création ...
Lire la suite…

Parc hôtelier, 12.000 nouveaux lits en 2019

Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000 nouveaux lits" au cours de l’année 2019, a affirmé ...
Lire la suite…